Menu Home

Et vous, vous en voyez une de raison ?

En pleine affaire Clearsteam, notre cher président Jacques nous en sort une énorme en usant d’une mesure individuelle pour amnistier Guy Drut, condamné à 15 mois avec sursis et 50.000 euros d’amende dans l’affaire des marchés publics d’Ile-de-France . Guy Drut a été suspendu de son siège au Comité International Olympique (CIO), suite à cette condamnation.

Pourquoi cette amnistie me direz-vous ? Allons allons, ça coule de source, selon un communiqué l’Elysée : Cela permettra à Guy Drut de pouvoir continuer à siéger au sein du Comité international olympique, ce qui est tout à fait essentiel pour la France et la défense de ses intérêts dans le domaine sportif Aussitôt dit, aussitôt fait, puisque le CIO vient d’annoncer qu’il allait «réexaminer» le cas de Drut.

Devant la polémique qui enfle et qui donne un nouveau motif aux socialistes pour ne pas réfléchir à un programme intelligent pour les prochaines présidentielles, notre génial premier ministre s’est senti obligé de justifier la décision de son patron : Guy Drut est un grand champion. Les polémiques, il faut savoir les placer là où elles pourraient éventuellement mériter d’être placées ou d’être écartées. Je ne vois aucune raison de polémiquer autour d’un grand champion qui nous a fait vibrer par son engagement On se demande parfois comment la France a pu ne pas obtenir les JO 2012….

Mise à jour : à lire sur ce sujet cet excellent post de Olivier Bonnet et celui ci également Le jeudi c’est… Amnistie

Categories: Celui qui s'aime

Tagged as:

dcastera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *